Composition du menu

Le furet est un carnivore au sens strict. Son menu doit donc se composer d'aliments d'origine animale essentiellement, d'excellente qualité nutritionnelle et facilement digestible.

La qualité des protéines est très importante. Elles doivent principalement provenir de la viande. D'autres sources de protéines sont acceptables mais doivent être donné dans des quantités moindre : ce sont les œufs, le foie et autres abats, le poisson.

Il a besoin également de matières grasses (lipide) d'origine animale et d’excellente qualité.

Les protéines et les lipides constituent la source principale d'énergie et doivent donc être d'excellentes qualités pour couvrir les besoins nutritifs du furet.

Le furet consomme extrêmement peu d'hydrate de carbone, voire même pas du tout. Les ingrédients d'origines végétales doivent être donnés avec une très grande modération car le furet ne digère pas les fibres.

Les furets ont bien sûr besoin de vitamines et de minéraux (calcium, phosphore, zinc, fer,  etc…)

Il faut veiller encore à ce que l'aliment contienne de la taurine, de la Lysine et de la DL-Méthionine. 

La nourriture pour furet la plus appropriée et la plus équilibrée est la nourriture naturelle, proche de celle que consomme les ancêtres sauvages des furets, les putois. Les furets sont vraiment adaptés à cette nourriture, ils ont des dents faites pour déchiqueter la viande, un estomac fait pour digérer de la viande, un œsophage kératinisé qui ne craint peu l’absorption d’éclats d’os.

La meilleure et la plus naturelle des alimentations est vraiment celle à base de viande fraîche. Non seulement la nourriture est vraiment ce qu’il y a de plus adapté d’un point de vue nutritionnel, mais elle permet également aux furets de déchiqueter, de ronger et de ce fait d’entretenir leurs dents et de se créer une occupation intéressante.

Ce type d'alimentation est ce qu'on appelle le barf (mélange de viande broyée) ou le raw feeding (morceaux de viande et d’abats donné tels quels) Une autre alternative est l’alimentation à base de proies.

Pour un bon équilibre alimentaire, il faut équilibrer les menus sur la semaine en variant les viandes de volaille, et variant les abats que l’on distribue et en donnant avec modération d'autres viandes à la place de la volaille.

Souvent les amateurs de nourritures naturelles mélangent barf et raw feeding. Par exemple, on nourrit ses furets au raw feeding en semaine et on distribue une ration de barf le dimanche. Les furets apprécient un peu de mix de légumes et c'est bon de leur en donner un peu, à raison d'une cuillérée à soupe dans leur ration. Mais ils n'absorbent pas les fibres contenues dans les légumes, raison pour laquelle les recettes barf contenant des légumes sont à distribuer occasionnellement. Les furets absorbent par contre les vitamines contenues dans les fruits et légumes mixé, de ce fait, lorsqu’on leur distribue ces aliments, il est inutile de les supplémenter en vitamines.

Les légumes que l'on peut leur donner sont : carotte cuite, courgette cuite.
Les fruits peuvent également être donnés en complément de la même manière : ce sont les fruits juteux que je mentionne dans les friandises (melon, pêche…)

Les furets adorent également les oeufs que l'ont peut donner avec leur coquille pour l'apport en minéraux et calcium. Le mieux est d’écraser l’œuf avec une fourchette pour le réduire en morceaux. Une fois par semaine, il est bon de leur donner un jaune d’œuf cru.

Occasionnellement, environ une fois par semaine, on peut leur donner un peu de yogourt nature ou de fromage blanc. Le bifidus contenu dans le yogourt est bon pour leur petit estomac de carnivore. En même temps, cela leur apporte du calcium.

Les furets adorent aussi le lait pour chaton (délactosé). On peut leur en donner à boire aussi une fois par semaine ou plus souvent.

La difficulté de l'alimentation en viande fraîche est la conservation de la viande, qui devrait être distribuée plusieurs fois par jour. Cela peut poser des problèmes pratiques, étant donné qu'un furet doit manger plusieurs petits repas dans sa journée et qu'une quantité de viande suffisante pour ses repas devrait être laissé à disposition. La viande risque d'être corrompue à la fin de la journée à cause de la chaleur, des insectes... En été, il s'agit donc de veiller à la qualité de leur viande et de distribuer au moins 3 repas par jours en concentrant les quantités le soir ou le matin aux moments les plus frais de la journée. Et de se protéger des insectes.
En hiver le problème ne se pose pas évidemment.

Un furet adulte mange entre 100 et 200 grammes de nourriture par jour.

Une femelle mange environ 100 à 150 grammes de nourriture et un mâle environ 150 à 200 gramme de nourriture.

La quantité de nourriture doit être adaptée à :

- sa taille et son poids (un grand furet mange normalement plus qu’un petit)

- à l’époque de l’année (en été les furets mangent moins)

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site