La stérilisation de la furette : pourquoi elle est si importante

La stérilisation de la furette est nécessaire si celle-ci ne se reproduit pas. En effet, la furette présente un cycle de 120 jours, interrompu par l’accouplement. En l’absence d’accouplement, elle reste en chaleur jusqu’à ce que la durée d’éclairement des jours soit inférieure à 12 heures. Une femelle non saillie peut donc rester en œstrus plusieurs mois. Or toute femelle qui reste en chaleur plus d’un mois est susceptible de développer une maladie : l’hyperoestrogénisme.

 

Les oeustrogènes qui circulent en excès dans le corps ont un effet destructeur pour les globules rouge et également sur les globules blancs. De ce fait, l'hyperoeustrogénisme détruit également le système immunitaire. La furette s'affaiblit très vite, elle fait souvent une infection de l'utérus, et finit par mourir. IL Y A DANGER DES 1 MOIS D’OEUSTRUS PROLONGE.

 

On reconnait les chaleurs d’une femelle lorsque sa vulve est enflée. Si les chaleurs persistent, la furette subira une alopécie symétrique et bilatérale de l’abdomen, qui s’étendra sur tout le corps. Ses muqueuses seront très blanches, signe d’anémie. La furette s’affaiblira et finira par mourir faute de soins.

 

La meilleure prévention est l’ovario-hystérectomie de la jeune femelle vers 6 mois ou peu de temps avant ses premières chaleurs.

Si celle-ci se déclarent, il est urgent de consulter un vétérinaire au plus vite.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site