Les zoonoses

Une zoonose est désigne une maladie infectieuse ou parasitaire affectant principalement les animaux, transmissible à l’homme par les animaux et réciproquement de l’homme à l’animal.

Les affections transmises à l’homme par le furet et/ou transmise au furet par l’homme sont nombreuses.

La contamination se fait le plus souvent par contact direct entre l’animal et l’homme mais peut aussi se faire de manière indirecte, par contact avec des matières fécales, par morsures ou griffures...  

Les enfants de moins de 10 ans, les femmes enceintes, les personnes âgées et les immunodéprimés sont des personnes dites à risques ; de même, les animaux jeunes, affaiblit ou vieux, sont également plus sensibles.

Enfin, plusieurs facteurs interviennent comme l’importance des contacts entre l’homme et l’animal et l’hygiène du milieu de vie.

 

Les zoonoses bactériennes

- La salmonellose : Elle se traduit chez le furet par des troubles digestifs graves tels qu’une entérite hémorragique, des vomissements, de la déshydratation et de l’hyperthermie (fièvre). Elle se développe surtout sur des sujets immunodéprimés. L’homme se contamine par voie orale suite à un contact avec les selles d’un furet malade. Il peut alors présenter une gastro-entérite, voire une arthrite ou une septicémie.

- La tuberculose : Les furets se contaminent par voie orale et cette maladie se présente sous forme de diarrhées, d’un amaigrissement ou d’une léthargie.

- La campylobactériose : Cette maladie ne touche essentiellement que les êtres humains immunodéprimés, avec apparition d’une entérocolite grave. La contamination s’effectue par voie orale. Les bactéries en cause sont responsables d’entérites sévères chez les jeunes furets.

 

Les zoonoses virales

- La grippe : Cette maladie est due au virus Influenza. La transmission s’effectue par voie respiratoire avec une contamination possible du furet par l’homme et de l’homme par le furet. La maladie se traduit par de la fièvre, des éternuements, un écoulement nasal et oculaire, une toux...

- La rage : Elle se transmet par morsure ou griffure. Il est recommandé de faire vacciner ses furets. La vaccination est du reste obligatoire pour voyager à l’étranger.

 

Les zoonoses parasitaires

- La teigne : Les teignes sont très contagieuses. Les furets peuvent être porteurs asymptomatiques, ils sont donc contagieux mais n’expriment pas la maladie. Lorsque des symptômes apparaissent, les lésions peuvent être inflammatoires, circulaires, alopéciques et parfois croûteuses.

- La gale sarcoptique : Cette maladie est plus rare et est due à un acarien. Les signes cliniques chez le furet sont un prurit intense, des lésions alopéciques, un érythème et des squames, des croûtes voire du pus. Les lésions débutent souvent sur la tête au bord des oreilles, du museau et des lèvres puis s’étendent au reste du corps. La peau s’épaissit et devient plus pigmentée. Ensuite, une atteinte générale peut apparaître avec une apathie, une anorexie, un amaigrissement et parfois la mort. Les parasites du furet ne survivent pas longtemps chez l’homme mais peuvent provoquer des lésions de grattage qui peuvent se surinfecter.

- La gale auriculaire : La gale auriculaire se traduit par une otite avec un cerumen brun et sec. Les démangeaisons sont importantes. L’otite peut se compliquer d’infections. Chez l’homme, ces acariens provoquent du prurit, de l’érythème et l’apparition de petites papules. Les furets ont fréquemment de la gale d’oreille et cela se soigne aisément. Il ne faut pas confondre le cérumen naturel des furets, qui est brun également, avec la gale.

-L’infestation par les puces : Les furets présentent un prurit, des croûtes, des égratignures essentiellement sur la tête mais aussi sur le reste du corps. Chez l’homme, les piqûres de puces provoquent des démangeaisons et l’apparition de papules et de vésicules. Souvent, les symptômes sont plus importants chez les enfants.

Sources : http://vetonline.monfidelami.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site