Mâles ou femelles

Les femelles

Elle sont plus petites, plus fines, sentent moins fort. Elles sont affectueuses, câlines, douces, tout en étant de petites coquines. Elles sont très joueuses en intérieur, mais elles sont plutôt casanières : lorsqu'on les promène à l'extérieur, elles se déplacent dans un périmètre autour de leur point de départ, et donc elles ne s'aventurent jamais très loin.

Les femelles entre elles s'entendent très bien. On peut aussi bien choisir deux soeurs que deux bébés femelles de portées différentes. Elles peuvent aussi être d'âge différent.

Les furettes adultes s'entendent également bien entre elles. On peut facilement réunir deux furettes adultes d'âge différent.

Il faut OBLIGATOIREMENT les stériliser avant qu'elles atteignent l'âge adulte. Une femelle furet fait ses chaleurs au printemps et elles ne cessent pas, à moins d'être accouplée. Lorsque les chaleurs se prolongent, elles causent une sorte d'anémie. La furette s'affaiblit très vite, et elle finit par MOURIR faute de soins.

Dans le cas où l'on détient deux ou plusieurs femelles adultes non stérilisées, l'entente sera généralement bonne entre elles. Il n'y a donc pas de problèmes de cohabitation entre femelles, quelques soit leur âge et leur statut.

 

Les mâles

Les mâles sont plus gros que les femelles. Ils sont tout aussi adorables, gentils, câlins. Ils sont également très joueurs. Lorsqu'on les promènes à l'extérieur, ils sont un peu plus indépendants et plus curieux. Ils marchent à l'aventure et avancent bien.

Les jeunes mâles s'entendront toujours bien, qu'ils soient frères ou deux jeunes de portée différente. S'ils sont ensuite castrés, ils continueront à bien s'entendre.

A l'âge adulte, selon leur caractère (dominant ou caractère fort ou alors dominé), il peut y avoir un conflit si les mâles sont entiers et sont tous deux de caractère fort.

On peut, selon le caractère de son mâle adulte, si celui-ci est castré, lui proposer la compagnie d'un autre mâle adulte castré. Mais il y a des possibilité qu'il ne soit pas accepté. Si le nouveau mâle est tout jeune, l'entente se fera plus facilement.

D'après mon expérience, on peut faire cohabiter des mâles entiers qui se sont rencontrés étant jeunes. Cela fonctionne pour certains mâles mais pas avec tous, c'est une question de caractère (dominant ou dominé. Deux mâles dominants ne s'entendront pas évidemment).

Il est donc conseillé de castrer les mâles, pour calmer leur caractère. Etant castrés, il n'y aura pas de conflit au moment du rut (territoire, femelle), cela diminue également leur odeur. Ce sont les hormones qui régulent la sécretion de sebum, responsable de leur odeur. Au moment du rut, les furets sentent donc plus fort. Leur comportement change également car ils recherchent une femelle (même si le mâle vit seul), il marque son territoire en urinant un peu partout et pourra être un peu plus nerveux. La castration est une opération de convenance qui n'est pas obligatoire mais qui est conseillée en particulier si on détient deux mâles ou un mâle et une femelle stérilisée. Cela évitera les bagarres entre mâles et évitera également que le mâle importune la femelle qu'il pourra parfois malmener dans le but d'essayer de se reproduire).

 

Attention : les furets ne doivent pas être castrés ou stérilisés trop tôt. Cela peut arrêter leur croissance et altérer peut-être leur santé future. Il faut attendre qu'ils aient finit de se développer (5-6 mois, mais toujours avant les premières chaleurs pour les femelles).

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site